La CP / LP
Marco Smania (à gauche), directeur de la filiale française et Enrico Franzolin, fondateur et président d'Unox.
Mercredi 14 juin 2023, le fabricant italien a dévoilé son nouveau showroom aux portes de Paris. L'occasion de dévoiler en avant-première deux nouveaux fours basés sur l'intelligence artificielle et des objectifs futurs ambitieux pour la multinationale.

Voir en grand pour accompagner deux lancements mondiaux. C'est le message qu'Unox a passé à ses  partenaires et visiteurs venus découvrir le nouveau showroom de la marque à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Accueillis par Marco Smania, directeur de la filiale française, Enrico Franzolin, fondateur et président d'Unox et les 34 employés de la filiale française, les visiteurs ont parcouru un espace de 700m² dédié à la démonstration des produits de la marque italienne. En vedettes, deux nouvelles gammes de fours basés sur l'intelligence artificielle : Chetop-X et Bakertop-X. Lancement prévu le 7 juillet.

Reconnaissance des aliments et machine learning

« La suprématie de la technologie dans un four sans égal. Unox veut être en mesure de proposer deux solutions répondant à différents besoins », c'est en ces termes que Marco Smania a présenté deux nouvelles gammes de fours. Misant sur l'intelligence artificielle, les deux gammes s'inscrivent dans la lignée de la génération X avec en sus des enceintes de cuisson en inox 316L anticorrosion. Les utilisateurs pourront découvrir de nouvelles interfaces personnalisables, des commandes vocales ou encore la personnalisation des clients. L'option Optic Cooking permet une reconnaissance des aliments tandis que "Hey Unox" permettra de commander vocalement la machine. Un goût de futur avec l'intention non dissimulée de révolutionner la cuisine de demain. En cuisine, les utilisateurs retrouveront les modèles au format gaz ou électrique avec filtration (avec des cartouches de filtration intégrées au four) et de lavage automatique de série.

Unox City à l'horizon 2030

Si la société italienne entend proposer un avant-goût du futur en cuisine, son showromm séquano-dyonisien n'est pas son seul nouveau bâtiment. Unox se projette aussi en 2030 avec un projet pharaonique, zéro émission de CO2, en Italie. Trois nouveaux hubs viendront compléter son site déjà existant de Cadoneghe pour une surface attendue de 193 000 m², soit un tiers de Venise. « Unox City est un projet ambitieux, à notre image », s'est amusé Marco Smania lors de la présentation du projet. Coût de l'investissement : 68 millions d'euros. 

 

Un show-room exemplaire sur le plan énergétique

IMG_6770.jpeg
IMG_6767.jpeg
IMG_6771.jpeg

Le siège français d'Unox a la particularité d'être équipé d'un dispositif d'optimisation d'énergie RSW couplé à un système de ventilation fractionné (Alvène) régulé via l'outil Alvizone. Ainsi, outre le fait que le fabricant a pu s'affranchir de l'installation d'un transfo coûteux et conserver un abonnement classique, il est possible de récupérer dans l'intelligence des nouveaux fours les consommations énergétiques de manière très précise (Four + ventilation). Unox est ainsi capable de définir le coût énergétique global d'une portion d'aliment produite dans ses appareils. Des données fondamentales qui risquent de faire grincer bien des dents...

 


NR